Sciensano 
DO Santé Publique & Surveillance
Infections liées aux soins & antibiorésistance (NSIH)

NSIH

  -À propos de
  -Annonces
  -Symposium
  -Enquête de satisfaction
  -Contact

Hôpitaux

Infections

  -Septicémie
  -Clostridium difficile
  -Infections des sites opératoires
  -Soins intensifs

Micro-organismes résistants

  -MRSA
  -MRGN
  -VRE
  -EARS-net BE

 Autres

  -Consommation d'agents antimicrobiens
  -Hygiène des mains
  -Indicateurs qualité
  -ECDC PPS
  -OST

Établissements de long séjour

  -Infections, usage d'agents antimicrobiens et résistance


Outils d'enregistrement

-Quel outil pour quel enregistrement?
-Healthdata
-NSIHwin
-NSIHweb1
-NSIHweb2


NL | FR
Présentation | Participation | Résultats | Contact

Établissements de long séjour

Présentation

En raison du vieillissement de la population, le nombre de personnes âgées ayant un important besoin de soins augmente. Quand l'offre de soins á domicile ne suffit plus á couvrir ces besoins ou lorsqu'une prolongation du séjour hospitalier n'est plus possible, une admission dans un établissement de long séjour s'impose.

Les résidents de ces établissements présentent un risque élevé de développer des infections liées aux soins ou d'être colonisés par des germes résistants aux antimicrobiens. Ils sont vulnérables, notamment á cause du vieillissement de leur système immunitaire, de la ou des maladies dont ils souffrent et de leur perte d'autonomie. Les infections s'accompagnent plus souvent de complications et des antibiotiques sont souvent prescrits. De plus, le caractère familial de ces institutions constitue un véritable défi du point de vue de l'antibiorésistance et de la prévention et du contrôle des infections liées aux soins. Des résidents vulnérables y vivent en collectivité et ont des contacts sociaux fréquents.

Depuis plusieurs années les établissements consentent beaucoup d'efforts afin de prendre la mesure de la problématique des infections liées aux soins, l'usage d'antimicrobiens et l'antibiorésistance dans les établissements de long séjour en Belgique.

Á ce jour, trois études nationales de prévalence (2005, 2011 et 2015) ont été organisées pour mesurer le portage du Staphylococcus aureus résistant á la méticilline et d'autres bactéries résistantes chez les résidents des établissements de long séjour en Belgique. En outre, Sciensano organise régulièrement des études de prévalence ponctuelle ayant pour objectif d'étudier les infections liées aux soins et l'usage d'antimicrobiens dans les maisons de repos et de soins, et autres établissements de long séjour.

Les résultats de ces études et tous les autres documents liés á ce sujet sont accessibles via l'onglet Résultats

Institutions et services psychiatrique:

Vu que peu de données sur les infections liées aux soins dans les hôpitaux psychiatriques sont disponible et que les comparaisons avec les autres secteurs (p.ex. les hôpitaux aigus ou les MRS) ne sont pas toujours appropriés, une étude de prévalence ponctuelle distincte pour ce type d'établissement de soins était plus que souhaitable. D'autres types d'infections comme les infections transmissibles par le sang (e.a. l'hépatite B et VIH), les infections sexuellement transmissibles et la tuberculose sont probablement plus fréquents dans le secteur psychiatrique. En outre, la patientèle et leur mobilité sont très différents des patients en hôpitaux aigus ou des résidents en MRS. De plus, ils peuvent suivre plusieurs types de thérapies: la cuisine–thérapie, la musicothérapie, l'ergothérapie, la kinésithérapie. C'est ainsi que l'étude HALT-3 PSY a vu le jour.

Contact

Katrien Latour
+32 (0)2 642 57 62
katrien.latour@sciensano.be


(KL20180806)

O Sciensano - DO santé publique & surveillance - Infections liées aux soins & antibiorésistance (NSIH) Rue Juliette Wytsman 14, 1050 Bruxelles - Belgique; Tél.: +32 (0)2 642 51 11 Fax: +32 (0)2 642 54 10 N