Sciensano 
DO Santé Publique & Surveillance
Infections liées aux soins & antibiorésistance (NSIH)

NSIH

  -À propos de
  -Annonces
  -Symposium
  -Contact

Hôpitaux

Infections

  -Septicémie
  -Clostridium difficile
  -Infections des sites opératoires
  -Soins intensifs

Micro-organismes résistants

  -MRSA
  -MRGN
  -VRE
  -EARS-net BE

 Autres

  -Consommation d'agents antimicrobiens
  -Hygiène des mains
  -Indicateurs qualité
  -ECDC PPS
  -OST

Établissements de long séjour

  -Infections, usage d'agents antimicrobiens et résistance


Outils d'enregistrement

-Quel outil pour quel enregistrement?
-Healthdata
-NSIHwin
-NSIHweb1
-NSIHweb2



NL | FR
Introduction | Objectifs | Participation | Résultats | Download | Contact

Surveillance nationale des infections à Clostridium difficile dans les hôpitaux

Introduction

Dans le contexte d'incidence croissante des infections à Clostridium difficile (ICDs) et de l'émergence de souches hypervirulentes, la Belgian Infection Control Society (BICS) en collaboration avec l'Institut scientifique de Santé publique (WIV-ISP) a mis sur pied en 2006 un programme de surveillance national dans les hôpitaux.

Du 1er juillet 2007 jusqu’à 30 juin 2014, la participation était obligatoire pour une durée minimum d’un semestre par an. Depuis le 1er juillet 2014, la participation spécifique à cette surveillance n'est plus obligatoire. Il y a cependant obligation de participer à au moins un des quatre programmes de surveillance suivants : infections à  Clostridium difficile, entérocoques résistants à la vancomycine, pneumonies et septicémies dans les unités de soins intensifs, et infections post-opératoires(arrêté royal du 8 janvier 2015). Les hôpitaux concernés sont tous les hôpitaux généraux, hors les hôpitaux et services Sp et G isolés de moins de 150 lits, les hôpitaux et services Sp soins palliatifs et les unités de traitement de grands brûlés.

Pour les infections diagnostiquées avant le 1er Juillet 2017 la saisie des données est fait via  NSIHweb1 (un mot de passe et un login est nécessaire). Aller au contact pour demander ce mot de passe et login. Pour les infections diagnostiquées après le 30 Juin, 2017 la saisie des données est fait via healthdata.

Un feed-back individuel est fourni à chaque hôpital:

  • tous les 6 mois, un tableau reprenant les différents indicateurs avec comparaison de l’hôpital avec les autres hôpitaux.
  • en temps réel : courbe d’évolution mensuelle des cas d’ICDs recensés dans l’hôpital
Les rapports nationaux sont pubiés en juin de chaque année et sont disponibles  ici.  Ces rapports font la synthèse des différentes sources de donnéees disponibles en Belgique sur l'épidémiologie des CDIs: donnéees de surveillance (épidémiologique et microbiologique), données des séjours hospitaliers (RHM), ainsi que les données du registre de décès

Pour plus d’informations sur l’épidémiologie des ICDs et des recommandations quant à leur prévention, nous vous invitons à consulter le rapport du conseil supérieur de la santé (2017): Recommandations en matière de prévention, maîtrise et prise en charge des infections dues à Clostridium difficile dans les institutions de soins.



Personne de contact:
Laure Mortgat
+32 (0)2 642 57 42
E-mail: laure.mortgat@wiv-isp.be

(LM 09/03/2018)

O Sciensano - DO santé publique & surveillance - Infections liées aux soins & antibiorésistance (NSIH) Rue Juliette Wytsman 14, 1050 Bruxelles - Belgique; Tél.: +32 (0)2 642 51 11 Fax: +32 (0)2 642 54 10 N